Collaborer avec les enfants pour le changement

VOIR TOUS LES RÉCITS
Young boy washing hands

Bâtir des latrines et une éducation:

Sauver la vie d’une communauté

Tout a commencé avec Bakari, un chef de mosquée à Itiso, une communauté de la Tanzanie. Il a promis de rénover la latrine de sa mosquée, un bel exemple pour une communauté où la défécation en plein air est courante. Avec l’aide de Plan International Canada et de Global Sanitation Fund, Bakari a fait la promotion d’un programme d’assainissement total guidé par la communauté. Son soutien, avec celui des autres dirigeants, a mené à la construction d’un plus grand nombre de latrines et à une meilleure éducation sur les pratiques d’hygiène et d’assainissement – et à sauver plus de vies. Chaque année, près de 26 000 Tanzaniens, dont 18 000 enfants, meurent de la diarrhée, presque 90 pour cent des cas étant causés par de mauvaises pratiques d’hygiène et d’assainissement. Grâce au programme d’assainissement total guidé par la communauté, plus de 53 000 personnes ont accès à de meilleures installations sanitaires, et à de l’information pour les utiliser et les entretenir. Le travail de Bakari a mené à la construction de 900 nouvelles latrines et à des démarches d’éducation sur l’assainissement et l’hygiène pour ceux qui en avaient besoin. De telles promesses sauvent la vie d’enfants.