Les filles ouvrent la voie au changement!

Votre soutien à des projets Parce que je suis une fille aide des filles en Amérique du Sud à se prévaloir de leurs droits et elles vous sont profondément reconnaissantes. Lisez les histoires inspirantes de deux jeunes filles qui maintenant reçoivent beaucoup d’encouragements et qui se sont passionnément engagées à défendre leurs droits, et ceux des autres.

Dans la région rurale du nord du Brésil, dans des communautés en développement isolées par les jungles environnantes, Val (19 ans) et Flavia (17 ans) ont grandi sans leurs mères et sans biens de première nécessité. Elles ne se sont jamais rencontrées, mais leurs histoires se ressemblent : elles rêvent de grandes choses, mais parce qu’elles sont des filles dans une société qui ne les traite pas équitablement, elles luttent pour surmonter les obstacles qui brisent leurs rêves en les rendant inaccessibles. Jusqu’à ce qu’elles participent aux écoles de leadership dirigées par Plan International, qui ont donné à Val, à Flavia et à un nombre incalculable d’autres personnes, une plateforme pour s’exprimer en faveur des droits des filles et à dépasser les barrières. Val et Flavia ont trouvé leur voix et n’ont pas peur de l’utiliser!

Flavia sourit, les mains fièrement placées sur ses hanches.

Flavia (17 ans)

« Mon monde était très petit, mais en participant, j’ai appris des choses; mes horizons et mes possibilités se sont élargis », explique Flavia. «J’ai compris que j’avais ma place et que nous pouvons changer les croyances des gens! »

Val sourit et pointe vers son t-shirt de Plan.

Val (19 ans)

« Plan International a compris ce dont j’avais vraiment besoin. On a parlé de tout, du pouvoir des femmes et des filles, et j’ai réalisé que je n’étais pas seule dans ce combat », s’exclame Val. « J’ai eu un regain d’énergie, je me suis retrouvée! »


L’arrivée de Val dans la ville et son inscription à l’école lui ont révélé ses aspirations et la voie à suivre vers Plan. « Je vois maintenant les choses qui me manquaient, mais je ne savais pas qu’elles me manquaient », explique-t-elle rayonnante d’une nouvelle confiance.

Pour les deux filles, c’est l’école qui les a d’abord mises sur le chemin de l’émancipation. « J’ai découvert que j’aimais la lecture et l’écriture », se souvient Val avec bonheur. L’éducation est le premier pas des filles vers une vie meilleure au cours de laquelle elles apprennent comment réaliser leur plein potentiel.

Ce fut dans les ÉCOLES de leadership pour filles que Val et Flavia ont découvert leur force et celle inhérente à toutes les filles et aux femmes. « J’ai des connaissances aujourd’hui que je n’aurais jamais eues sans l’aide de Plan International », déclare affectueusement Flavia. « Je n’aurais même pas essayé de les avoir. »

Lorsque les bénévoles communautaires de Plan International ont visité leurs écoles, les deux filles se sont empressées de se joindre au projet. Comme le font des donateurs comme vous, ces écoles renforcent l’autonomie des filles et leur donnent des moyens pour :

Les filles participent à une séance à une école de leadership.
  • Prendre position contre la violence fondée sur le sexe et l’inégalité;
  • Viser des postes de direction et les obtenir;
  • Devenir des championnes du mouvement pour l’égalité des sexes;
  • Agir à titre de mentors et de consultantes auprès d’autres filles;
  • Faire tomber les obstacles et atteindre leurs objectifs;
  • Croire aux droits de toutes les filles, à leurs talents et à leur pouvoir de défier la norme!
Flavia, se tient debout fièrement dans sa ville.

« L’école de leadership a été très importante dans ma vie à cause de tout ce que j’ai réussi à faire grâce à Plan », dit Flavia en pensant à les expériences qui ont changé sa vie. « Tous les postes que j’ai occupés, tous ces endroits que j’ai visités, tous ces gens que j’ai rencontrés. »

Val saute de joie!

« J’ai appris plusieurs choses à l’école de leadership pour filles; ce projet a élargi mes horizons. Je me suis sentie très bien équipée. Je me sens importante », partage Val, forte d’un sentiment d’appartenance qu’elle a trouvé à l’école de leadership.

 

Flavia fait partie de plus de 6 500 adolescentes dans le nord du Brésil qui ont participé à des ateliers sur l’autonomisation ÉCONOMIQUE qui enseignent aux jeunes à épargner et à gérer leur argent pour bâtir un meilleur avenir. L’éducation financière donne la chance aux filles de prendre en charge leurs propres moyens de subsistance et leur avenir. Pour ces filles, le sentiment d’avoir enfin une liberté financière et une indépendance n’a pas de prix! Des donateurs à Parce que je suis une fillecomme vous veillent à ce que les filles en Amérique du Sud profitent des retombées de ces formidables possibilités.

Des jeunes en Colombie discutent de leur objectif de paix.

En Colombie, vous aidez à donner le pouvoir aux filles et aux victimes de conflits à participer au processus de consolidation de la paix et à rebâtir leur vie par des projets de leadership et d’autonomisation économique. Grâce à vous :

  • Plus de 2 600 femmes et filles ont démarré une carrière en formant près de 200 groupes d’épargne et de crédit
  • Plus de 750 jeunes ont trouvé leur vocation entrepreneuriale avec des formations en affaires

Aujourd’hui, et tous les jours, par votre appui à titre de donateur de Parce que je suis une fille, vous donnez non seulement à des filles les outils et la formation dont elles ont besoin pour se réaliser pleinement, vous avez mis également l’importance de l’égalité au premier plan des politiques, des industries et de sociétés entières, aidant ainsi des milliers de jeunes à transformer positivement le statu quo. Merci!

« C’est à l’école de leadership que je me suis intéressée à la politique, que j’ai réussi à apprendre, à me comprendre et à savoir ce que je voulais », se souvient Flavia, dont le combat pour l’égalité a pris naissance après avoir vu les injustices sociales et fondées sur le sexe auxquelles les femmes sont confrontées sur les lieux de travail et en politique. « Nous avons visité les secrétariats, rencontré les conseillers locaux et assisté à des assemblées. J’ai réalisé combien il est important de voir plus de femmes occuper ces postes. »

Les programmes de Plan International ont donné à Flavia l’incroyable occasion d’occuper symboliquement le poste de député responsable de l’éducation et du maire pendant une journée!

« C’est une grande source d’inspiration de voir une femme dans cet environnement. Je crois que les hommes ne vivent pas les mêmes expériences auxquelles nous, les filles et les femmes, devons faire face tous les jours. Il s’agit d’être représentées », dit-elle avec conviction.

Cette jeune fille a fièrement occupé le poste d’un directeur d’école grâce à un programme de Plan International.

Que sont-elles devenues?

Équipées d’une multitude de connaissances et d’une grande détermination, Val et Flavia sont devenues des catalyseurs de changement. Les initiatives de Plan International – et les donateurs inspirants comme vous – ont soulevé les obstacles qui leur bloquaient la vue sur la vie, pour en apercevoir maintenant les possibilités!

Une Flavia émancipée

Depuis sa participation aux écoles de leadership, Flavia a été élue présidente du corps étudiant de son école et du Conseil des jeunes de sa ville. Elle a réussi à faire installer à l’école un système de surveillance très attendu pour prévenir les vols. « Le directeur de l’école avait déjà demandé des caméras, mais il n’a pas réussi à les obtenir. Je suis donc allée parler au gouverneur en compagnie du directeur et j’ai demandé, à titre de représentante du club, l’installation de caméras. Elles sont arrivées une semaine plus tard », dit Flavia avec fierté. Elle a aussi organisé des groupes de football et de Zumba pour les jeunes dans la ville où les activités récréatives pour les adolescents sont peu nombreuses.

« J’ai vu que c’est possible de changer notre situation. » Plan International a aidé Flavia à s’épanouir pour devenir une leader forte dont les aspirations nous ont vraiment inspirés, et un nombre incalculable d’autres filles, à viser plus haut, à parler plus fort et à oser. Elle croit, grâce aux nombreux projets auxquels elle a participé, qu’elle trouvera un bon emploi une fois ses études à l’école secondaire terminées. Et ses objectifs ne sont rien de moins que ce qu’il y a de meilleur!

« Je veux être élue à un poste de conseillère et un jour, au poste de mairesse. Ou peut-être que j’aimerais plutôt être élue mairesse deux fois et faire bouger les choses pendant huit ans. »

Une Val émancipée

Val a trouvé sa voie dans une école de leadership et est devenue une conférencière confiante. Elle a souvent été appelée à présenter les derniers projets à l’école et à représenter les filles de son club lors d’assemblées, ailleurs. C’est lors de ces conférences où elle écoutait des filles des alentours du Brésil raconter des histoires, des combats et des rêves semblables aux siens que Val a constaté le pouvoir du mouvement pour l’égalité des sexes. « J’ai rencontré des gens dont les intérêts étaient identiques aux miens, j’ai entendu une variété d’opinions, j’ai vu des gens qui luttent pour les mêmes choses que moi. Je me suis sentie acceptée, je sais que je ne suis pas seule », dit Val en réfléchissant. « Je me sens plus forte maintenant pour affronter n’importe quel problème et n’importe quelle injustice qui peut se trouver sur mon chemin. »

Val est maintenant invitée à s’adresser aux nouveaux étudiants et à partager son histoire inspirante. Elle est devenue une personnalité locale et même une consultante auprès d’autres filles qui ouvrent leur propre chemin vers un avenir plus radieux. Cette année, Val passera l’examen d’admission au collège brésilien et espère étudier le travail social pour aider, comme vous, les gens et améliorer la vie des filles! « Je crois en moi pour lutter pour mon émancipation, pour avoir la force de faire tout ce qui est nécessaire pour suivre la voie que je me suis tracée. »

Merci de faire partie du mouvement Parce que je suis une fille et d’aider les filles en Amérique du Sud – et partout dans le monde – à prendre leur avenir en main et à mener la lutte pour un monde juste et équitable pour tous.

Les filles d’une école de leadership se rassemblent devant leur dessin d’une fille qui brise ses chaînes.

Retour à la page précédente