Le club de vie familiale ouvre des portes pour Oumou

« Le mariage d’enfants et les grossesses précoces sont les deux principaux défis des filles dans notre communauté », raconte Oumou, 19 ans, du Sénégal, pensant à son amie qui a été forcée de se marier et de quitter l’école, l’exposant aux dangers des complications liées aux grossesses précoces, principales causes de décès chez les jeunes filles de 15 à 19 ans partout dans le monde.

Grâce à vous, Oumou fait partie des 15 filles et garçons du club de vie familiale, dont vous avez assuré la création, qui s’attaquent au cycle des mariages d’enfants et aux risques pour la santé comme ceux découlant des grossesses précoces dans sa communauté.

Oumou, confiante et heureuse

Voici Oumou, 19 ans. Le club de vie familiale que vous appuyez lui donne des moyens d’agir pour changer les choses et poursuivre ses rêves!

Le club de vie familiale est bien plus qu’un endroit sécuritaire et inclusif pour Oumou et les 15 membres qui se réunissent après l’école. C’est une assemblée forte et unie de jeunes qui avec l’éducation et des possibilités, transforment leur vie.

Ensemble, les membres du club décident des sujets qui seront appris et discutés lors de leurs réunions mensuelles, notamment, par exemple, la santé sexuelle et de reproduction, les rôles sociaux liés au sexe, la planification familiale ou la contraception.

 


« Il n’y a aucun sujet tabou – nous parlons de tout », dit Oumou ouvertement. « Les liens entre les garçons et les filles dans le club sont amicaux. Nous rions et avons du plaisir ensemble! »

 
Oumou joue au soccer avec des filles et des garçons du club.

Oumou et le club de vie familiale brisent les stéréotypes de genre sur et à l’extérieur du terrain.


Les membres du club ont transformé votre soutien en action par l’entremise d’activités qui font participer la communauté comme donner du sang, défendre les droits des filles auprès des dirigeants et participer à des marches pour militer contre les mariages d’enfants et les risques pouvant mettre la vie en danger, comme les grossesses précoces.

Et leurs efforts donnent des résultats! « Les filles obtiennent le droit de dire non », affirme une Oumou radieuse et fière de ce que le club a accompli.

Les formations données par le club, que vous avez aidé à financer, permettent aux filles de mieux comprendre leurs droits, et d’être plus confiantes pour parler à leurs enseignants et aux autorités si elles sont contraintes de se marier à un âge précoce.

« Les filles ont acquis suffisamment d’autonomie maintenant pour refuser de se marier à un âge précoce », affirme Oumou. « Elles sont bien informées et ont appris comment faire face à cet enjeu. »

Et les filles ne sont pas les seules à changer.

Oumou heureuse, bras dessus bras dessous avec deux de ses amis du club, un garçon et une fille.

Oumou (à droite) et ses camarades champions de l’égalité entre les sexes et de la santé de reproduction!

« Grâce au club, nous avons remarqué des changements dans les rôles des garçons », dit Oumou, reconnaissante de votre généreux soutien.

Les garçons dans la communauté sont plus portés à s’informer sur la planification familiale. Ils ont une meilleure compréhension et ont aussi accès à des méthodes de contraception pour hommes.

 


« Les garçons et les filles sont égaux à l’école! », s’exclame Oumou avec joie. Les filles sont maintenant plus à l’aise à l’école et s’assoient même au premier rang, impatientes d’apprendre.

 

Avec votre soutien, le club de vie familiale fait ressortir le meilleur de la communauté, et de chacun de ses membres. Oumou réalise son plein potentiel, et celui de toutes les autres filles.

« Il n’y a pas de limites à ce que les femmes peuvent faire comme travail. »

Une infirmière montre l’équipement de santé maternelle à Oumou dans une clinique.

Oumou a trouvé sa vocation, grâce au club de vie familiale et à votre encouragement. Elle veut exercer le métier de sage-femme.


Le rêve d’Oumou, que vous aidez à réaliser, est d’exercer le métier de sage-femme. Elle souhaite voir le lien affectif entre une mère en santé et son enfant devenir de plus en plus fort.

Aujourd’hui, grâce à vous et au soutien du club de vie familiale, Oumou perfectionne ses compétences et acquiert de la confiance, misant sur ses aptitudes à l’aide de formations en leadership données dans un environnement sécuritaire.

« Un leader se doit d’être compréhensif et tolérant », dit Oumou en pensant à sa formation. « J’ai appris comment un leader doit se comporter et j’essaie de faire pareil : diriger, influencer et mener pour obtenir des résultats positifs. »

Oumou, assise devantau club de vie familiale, faisant une présentation devant ses camarades membres.

Oumou a le courage de diriger le club de vie familiale, grâce à vous!


Oumou croit au pouvoir transformateur des programmes, comme celui du club de vie familiale, que votre soutien continu permet de mener.

Merci de donner à Oumou et à tant d’autres filles un endroit sécuritaire pour lutter contre le mariage d’enfants et éviter des risques pour la santé comme ceux découlant d’une grossesse précoce. Avec vous à leurs côtés, elles ont maintenant accès aux possibilités que toutes les filles devraient avoir, comme la chance d’apprendre, de diriger, de décider et de s’épanouir.

Oumou mothered sa maman

« Ces programmes aident à changer l’histoire des naissances », dit Oumou en souriant, et espérant qu’avec l’appui de fiers donateurs aux projets Parce que je suis une fille.

 


Vous appuyez déjà le mouvement, et en ajoutant votre signature, vous pouvez intensifier les efforts pour aider à donner à des milliers de filles dans le monde, comme Oumou, la possibilité de faire valoir leurs droits, de mener une vie pleine et en santé et d’atteindre les objectifs auxquels elles aspirent.

Signez votre nom pour montrer votre appui au droit des filles d’être en santé!

 

Ce projet bénéficie du soutien financier du gouvernement du Canada par l’entremise du ministère des Affaires étrangères, du Commerce et du Développement (MAECD).

Retour à la page précédente