Bridgette est élue présidente

« Je voulais montrer que les filles aussi sont capables de diriger », raconte Bridgette, une jeune fille battante récemment élue présidente de son école.

Bridgette, 14 ans, vit au Kenya, un pays où 40 % de la population est âgée de moins de 14 ans, ce qui crée de nombreuses opportunités en terme de croissance.

Et vous aidez les filles à les saisir.

Le leadership étudiant à l’école de Bridgette a toujours été dominé par les garçons, les filles ne se sentaient pas à l’aise de s’exprimer et de faire valoir leurs opinions.

Mais maintenant, grâce à votre appui à Parce que je suis une fille, les jeunes filles exploitent leurs talents et prennent les devants.

Votre appui permet de créer de nouveaux programmes scolaires, notamment des conseils d’élèves, qui donnent la chance aux jeunes de participer activement à leur éducation, et de se sentir confiants et en sécurité de le faire. Les représentants élus informent le personnel de l’administration des besoins des élèves. Au-delà des murs de l’école, ils représentent l’ensemble des élèves lors de réunions officielles de la communauté et du gouvernement, leur procurant une plateforme idéale pour s’exprimer et réaliser des changements.

Et Bridgette a visé le poste le plus important.

« J’étais motivée à viser le poste de présidente », explique-t-elle, ayant sollicité le soutien de ses amis pour faire campagne.

Bridgette debout dans la cour d’école, vêtue de son uniforme scolaire et souriant pour la caméra.

Bridgette

Bridgette debout devant la classe, s’adressant à ses camarades assis à leur pupitre qui lui sourient.

Bridgette dirige une séance avec ses camarades.

La course fut serrée, et à titre de première fille à se présenter pour ce rôle, elle était inquiète de ne pas réussir, parce qu’elle est une fille. Mais les formations sur l’égalité des sexes, ses compétences et la force de son leadership ont facilité la tâche de ses camarades qui ont reconnu la valeur de ses idées et de ses capacités.

« Sensibiliser au droit des enfants d’aller à l’école peut améliorer des vies », dit-elle, partageant l’une des principales valeurs de son programme.

Le grand jour

Les élèves ont pris le processus électoral très au sérieux lorsqu’est venu le temps de voter.

Les élèves ont attendu en ligne le long de l’école pour déposer leur vote, appuyant un bout de doigt sur un tampon encreur pour officialiser leur participation. Des délégués nommés par les candidats ont été assignés à des bureaux de vote, supervisant le déroulement et assurant une exécution équitable des activités.

Un enseignant donne les directives à des groupes d’ élèves de faire la queue pour voter.

Lorsque chaque vote fut déposé et compté, le temps fut venu d’annoncer ce que tout le monde attendait, et en ce qui concerne le poste de président de l’école, le choix était très clair.

« J’étais transportée de joie d’être élue », raconte Bridgette enchantée. « C’était une grande victoire pour toutes les filles, pas seulement pour moi. »

Des filles plus vieilles et plus jeunes montrent leur petit doigt et sourient.

Des jeunes filles de tous âges montrent leur empreinte digitale avec fierté, prouvant qu’elles ont voté!

Les leaders comme Bridgette sont des exemples positifs pour leurs camarades et ouvrent la voie aux générations futures, démontrant que tout est possible.

« Les gouvernements doivent faire participer les filles au leadership », affirme Bridgette. « Les éminentes femmes politiciennes locales m’inspirent. »

Déjà, elle accomplit des choses!

Après avoir pris l’initiative de diriger une réunion sur l’importance de la sécurité, Bridgette a incité les parents à installer une clôture autour de l’école afin de protéger les enfants des animaux sauvages et des dangers. Elle a aussi invité les camarades de classe à aider à créer un meilleur environnement.

« Je suis heureuse qu’il y ait maintenant un tableau des services et des responsabilités pour les élèves et de voir que notre environnement est propre », dit-elle.

Les parents de Bridgette sont très impressionnés et fiers de ce que leur fille a accompli. Son père l’a encouragée à continuer de travailler fort et sa mère, à travailler encore plus fort.

Bridgette debout à l’extérieur de sa classe, souriant et tenant une affiche de Plan International sur laquelle il est écrit : « Je veux être avocate ».

Bridgette rêve de devenir avocate parce qu’elle veut défendre les droits des gens, « surtout des femmes et des filles », dit-elle avec détermination.

Les objectifs sont audacieux, elle devra continuer à travailler fort, mais avec votre aide, et sa détermination, l’avenir de Bridgette s’annonce radieux.

Ouvrir un nouveau chapitre en matière d’égalité

« C’est important pour les filles de participer parce qu’elles ont le droit de le faire et parce qu’elles sont capables d’être des leaders », affirme la nouvelle présidente de l’école.

Elle est passionnée par les filles qui « militent auprès du gouvernement pour apporter des changements qui leur donnent des moyens d’agir ». Elle sait que lorsqu’on leur en donne la chance, « les filles peuvent changer le monde ».


Des filles vêtues d’un uniforme rose pointent vers la caméra et sourient.

Elles veulent VOUS remercier de vous joindre au mouvement en faveur de l’égalité des sexes partout dans le monde parce que …

Des élèves sourient et lèvent leurs mains dans les airs pour célébrer.

lorsque vous vous ralliez à la cause des filles, tout le monde y gagne!

Retour à la page précédente


Projet entrepris avec le soutien financier du gouvernment du Canada.