Aucune montagne n’est trop haute pour l’éducation des filles!

13 femmes au sommet du mont Albert Edward

Elles ont réussi! Les 13 femmes prises en photo portant le t-shirt Parce que je suis une fille au sommet du mont Albert Edward.

« Nous pensions qu’il s’agissait d’un défi très stimulant à relever », explique l’organisatrice de l’événement, Robyn Forrest. Robyn a fait équipe avec Janelle Curtis, une collègue proche et adepte d’escalade. Elles se sont mises ensemble pour recruter des coéquipières. À leur grande joie, 11 autres femmes ont décidé de se joindre à elles pour l’expédition au mont Albert Edward.

« Nous avions un groupe de femmes provenant de milieux professionnels différents et de formations variées, et aussi de niveaux d’expertise différents en matière d’escalade », explique Janelle, membre du Club Alpin du Canada. Il y avait une grande motivation à relever le défi de l’ascension de la montagne. Ces femmes voulaient poser un geste concret et significatif.

« L’éducation fut tellement importante pour nous et nous souhaitons ardemment que toutes les filles dans le monde puissent avoir les mêmes opportunités et vivre dans un monde sans discrimination », explique Robyn. « En fait, ce que nous avons toujours voulu pour nous-mêmes. »

Établir des objectifs et prendre le rythme

L’équipe judicieusement nommée, Femmes instruites pour l’éducation des filles a choisi d’appuyer le mouvement Parce que je suis une fille par l’entremise de bourses d’études aux filles dans les pays en développement.

Leur objectif était d’amasser 6 867 $ – ce qui représente 1 dollar pour chaque pas d’élévation vers le sommet du mont Albert Edward. Elles ont créé leur site Web par le biais de Climb for Change, et sans vraiment avoir d’attentes, ont démarré leur collecte de fonds.

« Nous étions complètement renversées par le soutien que nous avons reçu », raconte Robyn. Le groupe a changé son objectif de collecte de fonds pas une, mais deux fois, surpassant l’objectif initial en amassant 9 397 $ – et ce n’est pas terminé!

Un parcours exigeant jusqu’au sommet

Le groupe a entrepris son parcours un vendredi au mont Washington. Ce fut une expérience de trois jours remplie d’émotions, d’un formidable esprit de solidarité et de souvenirs impérissables.

Un retour à la maison en sécurité avec un nouveau but

Après 3 jours de conditions éreintantes, l’équipe est revenue saine et sauve de son aventure. Les émotions étaient palpables tandis qu’elles célébraient leur incroyable exploit.

« Nous versions des larmes de joie et de fierté », raconte Janelle. « Non seulement nous venions de relever un défi important du point de vue de la collecte de fonds pour améliorer les conditions de vie des filles, nous ressentions un profond sentiment d’accomplissement d’avoir toutes atteint le sommet malgré la pluie torrentielle, la neige, la neige fondante et la boue. »

Nous sommes très fiers de l’équipe et nous avons hâte d’entendre parler de leur prochaine ascension et de leurs réussites.

 

Vous pouvez aider des filles à fréquenter l’école en appuyant un projet Parce que je suis une fille dès aujourd’hui!