3 façons dont vous aidez les filles à acquérir des droits

Voici 3 exemples de la façon dont vous aidez les filles à accéder à leurs droits à l’éducation, à la participation et à la santé:

1. Encourager les inscriptions scolaires en Ouganda

Des enfants se rassemblent devant leur nouvelle école spacieuse.

L’une des nouvelles écoles que vous avez aidé à construire dans la région rurale de l’Ouganda.

Votre appui a aidé plus de 18 000 filles déscolarisées en Ouganda à s’inscrire à l’école – merci!

Une affiche montre le nombre d'élèves inscrits à l’école, 556 garçons et 585 filles en 2015

Vous aidez les filles à avoir de nouvelles opportunités dans des écoles comme celle-ci en Ouganda.

Les filles et les garçons sont assis dans une salle de classe rénovée avec leur professeur et le sourire.


2. Gagner du terrain

Les compétences et la confiance des filles au Soudan du Sud ont reçu un bon coup de pouce – sur le terrain comme à l’extérieur.

Votre soutien a permis de former quatre clubs de soccer féminin et d’organiser des tournois dans trois communautés, aidant les filles à prendre leur place sur un terrain traditionnellement dominé par les hommes. Seize équipes comptant près de 300 joueuses ont participé, remportant des moyens de subsistance comme des animaux de ferme, en guise de prix.

Plus de 4 000 spectateurs sont venus encourager les filles, aidant à donner un élan vers l’atteinte d’un objectif plus grand, celui de mettre fin à l’inégalité entre les genres.

Une fille montre ses compétences en football à ses coéquipières.


3. De nouvelles opportunités au Vietnam

Les élèves des communautés des montagnes du Vietnam n'avaient accès à des sources d’eau et à des installations d’assainissement adéquates à l’école, pendant des années – une seule latrine improvisée en haut d’une colline isolée et pas d’eau. Comptant 300 élèves, dont plus de la moitié sont des filles, ces conditions n’étaient pas seulement rebutantes, elles étaient dangereuses.

« Je demande toujours à mon amie de m’accompagner lorsque je dois y aller parce que j’ai peur », raconte une fille.

Les élèves assoiffés se résignaient à boire de l’eau des cours d’eau environnants.

« Nous savons que l’eau n’est pas propre, mais on n’a pas d’autres choix. Nous avons mal au ventre parfois et nous devons manquer des cours », raconte Hoa, une élève de 7e année.

Une jeune fille se lave les mains au robinet, en plein air, en souriant.
 

Votre soutien a permis de construire un système de filtration d’eau et des latrines séparées pour les filles et les garçons, aidant à faire ruisseler de l’eau propre, une meilleure santé et des conditions plus sécuritaires vers plus de 150 filles dans 3 écoles!

 
Deux filles se lavent les mains.

« Les classes sont près des latrines équipées d’eau potable, c’est commode et très propre. Nous pouvons maintenant laver nos mains avec du savon », raconte gaiement une élève.

« La sécurité des filles a été garantie », atteste Mme Thu, une enseignante reconnaissante.

Deux filles sourient et font des signes de paix avec leurs mains.

Merci d’aider à bâtir un monde plus juste où toutes les filles ont le droit d'apprendre, de diriger, de prendre des décisions et de prospérer!