Merci d’aider les enfants au Népal

Depuis la dernière année qui a suivi le séisme au Népal, vous avez aidé Plan International à venir en aide à plus de 287 000 personnes – dont 117 000 enfants – en leur donnant accès à l’alimentation, de l’eau, un abri et des soins de santé.

De nouvelles possibilités, un avenir meilleur

La nouvelle école d’Urmila

Urmila,* 14 ans.

Urmila,* 14 ans.

« Je ne connaissais pas le langage des signes avant et je devais fréquenter l’école régulière. Je ne comprenais pas ce que les enseignants disaient », explique Urmila, 14 ans, l’une des 40 élèves sourds qui ont perdu leur maison à cause du tremblement de terre et qui fréquentent maintenant une école conçue pour répondre à leurs besoins.

Vos contributions aident à équiper l’école de nouvelles salles de classe, de l’eau potable, des installations d’hygiène personnelle, de l’éclairage solaire et de l’électricité.

« Ce n’est pas qu’une école pour nous, c’est comme notre maison », raconte-t-elle.


Un endroit sécuritaire pour Samita

Samita et son amie souriantes et assises dans leur salle de classe

Samita,* 15 ans

« Lorsque le séisme est survenu, tous les élèves sont partis en courant pour se réfugier dans un endroit, mais à cause de mon handicap, je ne pouvais pas me déplacer aussi vite », explique Samita, 15 ans, qui porte une jambe artificielle.

Vos contributions permettent de reconstruire 20 écoles entièrement accessibles de plain-pied et résistant aux catastrophes, offrant ainsi 1 600 salles de classe sécuritaires qui peuvent accueillir tous les enfants.

« Plan International a facilité notre vie », dit-elle. « La nouvelle école changera tout dans la vie des enfants comme moi qui ont un handicap. »


Protéger les droits des filles à risque

Dix filles assises en cercle qui discutent

Des filles se rassemblent à un endroit réservé aux adolescentes.

Lors de catastrophes, les droits des filles à la santé, l’hygiène, l’intimité et la protection sont menacés.

C’est pourquoi des espaces réservés aux adolescentes ont été créés avec vos contributions, offrant aux filles de 12 à 18 ans un endroit confortable pour partager leurs préoccupations entre elles tout en bénéficiant du soutien sécurisant et des conseils d’une animatrice formée.

Plus de 71 000 femmes et filles vulnérables ont également reçu d’importantes fournitures comme des trousses menstruelles.

À ce jour, vos dons ont permis :

SDeux écoliers népalais sourient.
  • De construire 300 écoles temporaires.
  • De donner un soutien affectif et psychologique à 44 000 enfants.
  • De distribuer des trousses d’abris de secours à 52 000 ménages.
  • De donner accès à des services de santé à 13 000 mères et enfants.
  • De distribuer des trousses d’eau potable à 43 000 familles.
  • D’offrir des possibilités d’emploi à 10 000 familles.
  • D’offrir 6 000 ensembles d’outils agricoles et des semences.
  • De donner 2 000 bourses en argent à des personnes qui ne peuvent travailler.

Votre contribution continuera à améliorer la vie de centaines de milliers d’enfants et de familles en offrant encore plus de services de soutien essentiels dans les années à venir.

Mieux reconstruire

Shrijana

Shrijana

Après avoir perdu sa mère et son frère, Shrijana et sa famille peinaient à joindre les deux bouts. Lorsque la catastrophe a frappé, elle a détruit le peu qu’ils avaient, y compris leur maison.

Mais grâce à vous, Shrijana a eu accès à la possibilité de se bâtir un avenir meilleur. Elle est devenue l’une de près de 500 maçons et charpentiers formés sur des techniques de construction résistant aux séismes, lui permettant d’obtenir des compétences de travail et de gagner un revenu additionnel pour sa famille.

Elle est également devenue la première femme formée en maçonnerie de sa communauté.

« Je suis fière de moi », explique-t-elle. « J’ai acquis beaucoup de confiance. Je sais que je peux faire de bonnes choses en tant que fille. »

Aujourd’hui, Shrijana aide non seulement à reconstruire des maisons pour les autres, elle défie les normes liées au sexe afin de mieux équilibrer les possibilités offertes dans la communauté.

« Quand j’avais son âge, il n’y avait pas de femmes maçons », raconte Krishna, 76 ans. « Shrijana réussit et prouve qu’elle peut faire aussi bien qu’un homme. »

En compagnie d’autres maçons nouvellement formés, Shrijana participe à un projet pour aider à reconstruire 11 000 maisons, plus solides.

« Ma fille m’a même appris comment faire », explique son père, souriant de fierté. « Elle est un modèle pour la communauté entière. »

Merci d’aider à apporter des changements durables dans la vie de Shrijana, de sa famille et d’innombrables personnes dans ce pays.

Merci de donner en appui aux secours d’urgence au Népal!

Une femme népalaise tient un bébé et sourit.

Au cours des deux prochaines années, près de 325 000 personnes bénéficieront de l’aide et des projets financés par Plan International au Népal – grâce à des bienfaiteurs comme vous. Merci de votre soutien.

*Les noms ont été changés