Mariage d’enfants

A child bride A child bride

Le mariage d’enfants est exactement cela – lorsqu’une enfant se marie avant l’âge de 18 ans. Chaque année, 15 millions de filles se marie avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans; ceci représente une fille à toutes les deux secondes.

La pratique du mariage d’enfants viole les droits de la personne des filles, limite leur éducation et nuit à leur santé. Mais malgré que cela soit interdit par les lois internationales des droits de la personne et plusieurs lois nationales partout dans le monde, les mariages d’enfants continuent de priver les filles de leur enfance.

A child bride

Les faits sur le mariage d’enfants :

  • Chaque année, 15 millions de filles se marient avant d’avoir attaint l’âge de 18 ans.
  • Le marriage précoce mène souvent à la grossesse précoce. Les complications liées à la grossesse et à l’accouchement sont parmi les principales causes de décès parmi les filles de 15 à 19 ans.
  • Dans les 4 pays où les mariages d’enfants sont les plus courants – Niger, Tchad, Bangladesh et Guinée – plus de 65 % des filles sont mariées avant d’avoir atteint l’âge de 18 ans.
  • Les filles des jeunes mères non scolarisées sont particulièrement susceptibles d’abandonner l’école, de se marier jeunes et de tomber dans le cycle de la pauvreté.
  • Une fille qui obtient au moins 7 ans de scolarisation se mariera 4 ans plus tard, et aura moins d’enfants, lesquels seront en meilleur santé

Un cercle vicieux

Plusieurs de ces mariages d’enfants sont considérés forcés car, dans la plupart des cas, les filles n’y consentent pas librement et volontairement. Mais dans plusieurs contextes culturels, le mariage précoce des filles est une pratique courante et les filles peuvent sembler y consentir pour respecter et obéir aux désirs de leur famille et de leur communauté.

Les conséquences d’un mariage précoce vont au-delà de la vie de la jeune fille mariée elle-même, l’impact se répercute également à la prochaine génération.

Les enfants mariées sont presque toujours forcées de quitter l’école. Ceci ne fait pas que limiter les possibilités futures qui pourraient être offertes à ces filles, mais également leur capacité à contribuer aux objectifs plus étendus sur le plan économique et social de leur pays. Les enfants de mères jeunes et non scolarisées sont moins susceptibles de connaître un bon départ dans leur éducation, de bien réussir en classe ou de poursuivre leur éducation au-delà du cheminement scolaire minimal. Pire encore, les filles de mères non instruites sont particulièrement susceptibles d’abandonner l’école, de se marier jeunes et de perpétuer le cycle de la pauvreté.

Girl holding a sign protesting child marriage.

Grossesse précoce et risques pour la santé des enfants mariées

Le mariage d’enfants nuit à la santé des filles. Il augmente les risques de violence, d’abus et d’infection au VIH. Le mariage précoce mène souvent à une grossesse précoce également. Dans les pays en développement, les complications liées à la grossesse et à l’accouchement sont parmi les principales causes de décès des filles de 15 à 19 ans.

Pourquoi le mariage d’enfants?

Trop souvent, le mariage d’enfants est issu d’une combinaison de facteurs, notamment la pauvreté, l’inégalité entre les sexes et le non respect des droits des enfants. Ces enjeux, combinés au manque d’accès à une éducation et à des normes sociales strictes, perpétuent le mariage des enfants.

L’éducation aidera à mettre fin aux mariages d’enfants

Nous savons que le meilleur moyen de combattre le mariage des enfants est de garder les filles à l’école.

C’est prouvé que les filles qui reçoivent une éducation supérieure sont moins susceptibles de se marier avant l’âge de 18 ans que les filles qui ne vont pas à l’école. Lorsqu’une fille est instruite, elle se marie plus tard, a moins d’enfants, qui sont en meilleure santé, et gagne un revenu plus élevé.

Alors qu’est-ce que Plan International fait?

  • Collabore directement avec les personnes et les groupes dans les communautés qui travaillent à mettre fin à la pratique du mariage des enfants.
  • Assure que les enfants sont enregistrés à la naissance. Sans certificat, les enfants ne peuvent prouver leur âge légal ou revendiquer une protection sous toute loi dans leur pays relativement à l’âge minimal pour le mariage.
  • Appuie des groupes dirigés par les jeunes qui sensibilisent aux droits des enfants, y compris le droit de ne pas être forcé de se marier à un âge précoce.
  • Appuie les organisations d’enfants qui travaillent avec les bénévoles communautaires, les systèmes juridiques, les groupes de femmes, les organismes communautaires et les gouvernements locaux pour militer en faveur des droits des enfants.
Aidez-nous à mettre fin à la pratique du mariage des enfants en soutenant l’éducation des filles!

Envoyez une fille à l’école